Vous rêvez de rejoindre un atelier d'écriture mais...

Vous rêvez de rejoindre un atelier d’écriture mais…

Vous rêvez de vous inscrire à un atelier d’écriture et pourtant vous ne franchissez pas le pas. Voici pourquoi vous ne devez pas hésiter !

Par­ticiper à un ate­lier d’écriture, beau­coup en rêvent et pour­tant peu osent s’y inscrire. Quand on en par­le autour de soi, on entend sou­vent « ah j’aimerais beau­coup, mais je ne sais pas écrire ». Mais il ne faut pas for­cé­ment savoir écrire pour rejoin­dre un ate­lier d’écriture puisque juste­ment son objec­tif est d’aider à écrire ou à se per­fec­tion­ner. Quand vous vous inscrivez à des cours de cou­ture, c’est parce que vous souhaitez appren­dre à coudre ? Eh bien là c’est pareil.


Vous avez sans doute enten­du dire par vos enseignants ou ceux de vos enfants que l’effet de groupe est sal­va­teur. C’est vrai ! Le principe d’un ate­lier d’écriture est de se réu­nir en groupe, en présen­tiel ou en visio­con­férence, pour s’entraîner à écrire ensem­ble. On apprend à écrire à plusieurs. Cela dés­in­hibe et facilite les appren­tis­sages. En échangeant et en écoutant les travaux des par­tic­i­pants, on finit par se dire « si lui (ou elle) réus­sit, pourquoi pas moi ? ». Et c’est bien ce que mes quinze ans d’enseignement m’ont appris : qu’il ne faut jamais dés­espér­er, que rien n’est for­cé­ment inné et que l’acquis a toute sa place ! C’est d’ailleurs ce que je répète en boucle à mes enfants : tra­vaillez, tra­vaillez, tra­vaillez et vous pro­gresserez ! Et si vous avez l’envie le reste vien­dra.

Vous rêvez de rejoindre un atelier d'écriture mais...

Mais alors me direz-vous, qu’y fait-on dans votre ate­lier ?

Chaque séance se déroule en trois temps :

Un échauf­fe­ment

Un étire­ment

Un entraine­ment

Lors des deux pre­miers temps, d’environ une quin­zaine de min­utes cha­cun, j’utilise des procédés d’écriture créa­tive, sou­vent inspirés par des textes d’auteurs ou inven­tés par des écrivains. Ces petits jeux per­me­t­tent de ren­tr­er dans l’écrit l’air de rien.


La séance d’entrainement quant à elle dure une trentaine de min­utes et per­met véri­ta­ble­ment de se lancer dans l’écriture. Tout type d’écriture peut s’envisager ici : l’écriture lit­téraire, créa­tive, jour­nal­is­tique, etc.

J’invite les par­tic­i­pants à explor­er des univers dif­férents, dans un vrai moment d’évasion dont le maître mot doit être le plaisir. Je les aide à sor­tir de leur zone de con­fort en leur deman­dant d’observer le monde et de fouiller dans leurs sou­venirs. C’est alors que leurs textes nais­sent et ils sont sou­vent agréable­ment sur­pris de ce qu’ils ont réus­si à écrire !


Cha­cun est invité, s’il le souhaite, à lire sa pro­duc­tion à voix haute et il n’est pas rare que je reçoive des textes par mail pour cor­rec­tion, ce que je fais avec plaisir.


Mon ate­lier d’écriture peut se résumer ain­si : bien­veil­lance, partage et humil­ité. Et ses seuls objec­tifs sont de faire naître le plaisir d’écrire, d’améliorer sa maitrise de la langue de façon ludique et con­viviale et enfin de pren­dre du temps pour soi !

Cela vous intéresse ? Venez décou­vrir la fab­uleuse his­toire des ate­liers d’écri­t­ure c’est par ici. Et je vous invite à cli­quer pour obtenir toutes les infor­ma­tions .

Con­tactez-moi !

Valérie Chèze, sep­tem­bre 2020