Men­tions légales

1. Présen­ta­tion du site.

En ver­tu de l’ar­ti­cle 6 de la loi n° 2004–575 du 21 juin 2004 pour la con­fi­ance dans l’é­conomie numérique, il est pré­cisé aux util­isa­teurs du site Le temps d’écrire l’i­den­tité des dif­férents inter­venants dans le cadre de sa réal­i­sa­tion et de son suivi :

Pro­prié­taire : Valérie Chèze

Type entre­prise :

Siret n°877 513 861 00014

Créa­teur : Romain Gri­court — Ideapixel

Respon­s­able pub­li­ca­tion : Valérie Chèze – contact@letempsdecrire.com

Web­mas­ter : Romain Gri­court – romain@ideapixel.agency

Hébergeur : SiteGround

Crédits Pho­tos : @LieraArtCorner — @PhilippeGraillePhotographie — @zinscatherine — @isabelletouyarou

Men­tions légales par Valérie Chèze

2. Con­di­tions générales d’utilisation du site et des ser­vices proposés.

L’utilisation du site Le temps d’écrire implique l’acceptation pleine et entière des con­di­tions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces con­di­tions d’utilisation sont sus­cep­ti­bles d’être mod­i­fiées ou com­plétées à tout moment, les util­isa­teurs du site Le temps d’écrire sont donc invités à les con­sul­ter de manière régulière. Ce site est nor­male­ment acces­si­ble à tout moment aux util­isa­teurs. Une inter­rup­tion pour rai­son de main­te­nance tech­nique peut être toute­fois décidée par Le temps d’écrire, qui s’efforcera alors de com­mu­ni­quer préal­able­ment aux util­isa­teurs les dates et heures de l’intervention. Le site Le temps d’écrire est mis à jour régulière­ment par Valérie Chèze. De la même façon, les men­tions légales peu­vent être mod­i­fiées à tout moment : elles s’imposent néan­moins à l’utilisateur qui est invité à s’y référ­er le plus sou­vent pos­si­ble afin d’en pren­dre connaissance.

3. Descrip­tion des ser­vices fournis.

Le site Le temps d’écrire a pour objet de fournir une infor­ma­tion con­cer­nant l’ensemble des activ­ités de la société. Valérie Chèze s’efforce de fournir sur le site Le temps d’écrire des infor­ma­tions aus­si pré­cis­es que pos­si­ble. Toute­fois, elle ne pour­ra être tenue respon­s­able des omis­sions, des inex­ac­ti­tudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers parte­naires qui lui four­nissent ces infor­ma­tions. Toutes les infor­ma­tions indiquées sur le site Le temps d’écrire sont don­nées à titre indi­catif, et sont sus­cep­ti­bles d’évoluer. Par ailleurs, les ren­seigne­ments fig­u­rant sur le site Le temps d’écrire ne sont pas exhaus­tifs. Ils sont don­nés sous réserve de mod­i­fi­ca­tions ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

4. Lim­i­ta­tions con­tractuelles sur les don­nées techniques.

Le site utilise la tech­nolo­gie JavaScript. Le site Inter­net ne pour­ra être tenu respon­s­able de dom­mages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en util­isant un matériel récent, ne con­tenant pas de virus et avec un nav­i­ga­teur de dernière généra­tion mis-à-jour

5. Pro­priété intel­lectuelle et contrefaçons.

Valérie Chèze est pro­prié­taire des droits de pro­priété intel­lectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les élé­ments acces­si­bles sur le site, notam­ment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logi­ciels. Toute repro­duc­tion, représen­ta­tion, mod­i­fi­ca­tion, pub­li­ca­tion, adap­ta­tion de tout ou par­tie des élé­ments du site, quel que soit le moyen ou le procédé util­isé, est inter­dite, sauf autori­sa­tion écrite préal­able de Valérie Chèze. Toute exploita­tion non autorisée du site ou des élé­ments qu’il con­tient sera con­sid­érée comme con­sti­tu­tive d’une con­tre­façon et pour­suiv­ie con­for­mé­ment aux dis­po­si­tions des arti­cles L.335–2 et suiv­ants du Code de Pro­priété Intellectuelle.

6. Lim­i­ta­tions de responsabilité.

Valérie Chèze ne pour­ra être tenue respon­s­able des dom­mages directs et indi­rects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site Le temps d’écrire, et résul­tant soit de l’utilisation d’un matériel ne répon­dant pas aux spé­ci­fi­ca­tions indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incom­pat­i­bil­ité. Valérie Chèze ne pour­ra égale­ment être tenue respon­s­able des dom­mages indi­rects (tels par exem­ple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) con­sé­cu­tifs à l’utilisation du site Le temps d’écrire. Des espaces inter­ac­t­ifs (pos­si­bil­ité de pos­er des ques­tions dans l’espace con­tact) sont à la dis­po­si­tion des util­isa­teurs. Valérie Chèze se réserve le droit de sup­primer, sans mise en demeure préal­able, tout con­tenu déposé dans cet espace qui con­tre­viendrait à la lég­is­la­tion applic­a­ble en France, en par­ti­c­uli­er aux dis­po­si­tions rel­a­tives à la pro­tec­tion des don­nées. Le cas échéant, Valérie Chèze se réserve égale­ment la pos­si­bil­ité de met­tre en cause la respon­s­abil­ité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notam­ment en cas de mes­sage à car­ac­tère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le sup­port util­isé (texte, photographie…).

7. Ges­tion des don­nées personnelles.

En France, les don­nées per­son­nelles sont notam­ment pro­tégées par la loi n° 78–87 du 6 jan­vi­er 1978, la loi n° 2004–801 du 6 août 2004, l’ar­ti­cle L. 226–13 du Code pénal et la Direc­tive Européenne du 24 octo­bre 1995.A l’oc­ca­sion de l’u­til­i­sa­tion du site Le temps d’écrire, peu­vent êtres recueil­lies : l’URL des liens par l’in­ter­mé­di­aire desquels l’u­til­isa­teur a accédé au site Le temps d’écrire, le four­nisseur d’ac­cès de l’u­til­isa­teur, l’adresse de pro­to­cole Inter­net (IP) de l’u­til­isa­teur. En tout état de cause Le temps d’écrire ne col­lecte des infor­ma­tions per­son­nelles rel­a­tives à l’u­til­isa­teur que pour le besoin de cer­tains ser­vices pro­posés par le site Le temps d’écrire. L’u­til­isa­teur four­nit ces infor­ma­tions en toute con­nais­sance de cause, notam­ment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors pré­cisé à l’u­til­isa­teur du site Le temps d’écrire l’obligation ou non de fournir ces infor­ma­tions. Con­for­mé­ment aux dis­po­si­tions des arti­cles 38 et suiv­ants de la loi 78–17 du 6 jan­vi­er 1978 rel­a­tives à l’informatique, aux fichiers et aux lib­ertés, tout util­isa­teur dis­pose d’un droit d’accès, de rec­ti­fi­ca­tion et d’opposition aux don­nées per­son­nelles le con­cer­nant, en effec­tu­ant sa demande écrite et signée, accom­pa­g­née d’une copie du titre d’identité avec sig­na­ture du tit­u­laire de la pièce, en pré­cisant l’adresse à laque­lle la réponse doit être envoyée.

Aucune infor­ma­tion per­son­nelle de l’u­til­isa­teur du site Le temps d’écrire n’est pub­liée à l’in­su de l’u­til­isa­teur, échangée, trans­férée, cédée ou ven­due sur un sup­port quel­conque à des tiers. Seule l’hy­pothèse du rachat de Valérie Chèze et de ses droits per­me­t­trait la trans­mis­sion des­dites infor­ma­tions à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même oblig­a­tion de con­ser­va­tion et de mod­i­fi­ca­tion des don­nées vis à vis de l’u­til­isa­teur du site Le temps d’écrire.

Le site n’est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d’in­for­ma­tions per­son­nelles. Les bases de don­nées sont pro­tégées par les dis­po­si­tions de la loi du 1er juil­let 1998 trans­posant la direc­tive 96/9 du 11 mars 1996 rel­a­tive à la pro­tec­tion juridique des bases de données.

8. Sources et pro­priété intellectuelle

Dans le cadre de la rédac­tion et la pub­li­ca­tion de nos arti­cles, nous accor­dons une réelle impor­tance à la bonne attri­bu­tion des sources d’information et/ou du matériel photographique/vidéo que nous util­isons. En ce sens, nous réal­isons des efforts con­stants pour citer et créer des liens hyper­textes vers les artistes, pho­tographes et/ou réal­isa­teurs. Néan­moins, nous ne sommes jamais à l’abri d’une erreur ou d’un oubli. En cas de prob­lème, n’hésitez pas à nous sig­naler un con­tenu. L’utilisateur ne peut en aucun cas extraire, repro­duire, représen­ter, adapter, com­mer­cialis­er les arti­cles du site, sans l’autorisation expresse et préal­able de Valérie Chèze. 

9. Liens hyper­textes et cookies.

Le site Le temps d’écrire con­tient un cer­tain nom­bre de liens hyper­textes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Valérie Chèze. Cepen­dant, Valérie Chèze n’a pas la pos­si­bil­ité de véri­fi­er le con­tenu des sites ain­si vis­ités, et n’assumera en con­séquence aucune respon­s­abil­ité de ce fait. La nav­i­ga­tion sur le site Le temps d’écrire est sus­cep­ti­ble de provo­quer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cook­ie est un fichi­er de petite taille, qui ne per­met pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enreg­istre des infor­ma­tions rel­a­tives à la nav­i­ga­tion d’un ordi­na­teur sur un site. Les don­nées ain­si obtenues visent à faciliter la nav­i­ga­tion ultérieure sur le site, et ont égale­ment voca­tion à per­me­t­tre divers­es mesures de fréquentation.

Le refus d’installation d’un cook­ie peut entraîn­er l’impossibilité d’accéder à cer­tains ser­vices. L’utilisateur peut toute­fois con­fig­ur­er son ordi­na­teur de la manière suiv­ante, pour refuser l’installation des cook­ies : sous Inter­net Explor­er : onglet out­il (pic­togramme en forme de rouage en haut a droite) / options inter­net. Cliquez sur Con­fi­den­tial­ité et choi­sis­sez Blo­quer tous les cook­ies. Validez sur Ok.

Sous Fire­fox : en haut de la fenêtre du nav­i­ga­teur, cliquez sur le bou­ton Fire­fox, puis aller dans l’on­glet Options. Cli­quer sur l’on­glet Vie privée. Paramétrez les Règles de con­ser­va­tion sur : utilis­er les paramètres per­son­nal­isés pour l’his­torique. Enfin décochez-la pour dés­ac­tiv­er les cook­ies. Sous Safari : cliquez en haut à droite du nav­i­ga­teur sur le pic­togramme de menu (sym­bol­isé par un rouage). Sélec­tion­nez Paramètres. Cliquez sur Affich­er les paramètres avancés. Dans la sec­tion “Con­fi­den­tial­ité”, cliquez sur Paramètres de con­tenu. Dans la sec­tion “Cook­ies”, vous pou­vez blo­quer les cookies.

Sous Chrome : Cliquez en haut à droite du nav­i­ga­teur sur le pic­togramme de menu (sym­bol­isé par trois lignes hor­i­zon­tales). Sélec­tion­nez Paramètres. Cliquez sur Affich­er les paramètres avancés. Dans la sec­tion “Con­fi­den­tial­ité”, cliquez sur préférences. Dans l’on­glet “Con­fi­den­tial­ité”, vous pou­vez blo­quer les cookies. 

10. Droit applic­a­ble et attri­bu­tion de juridiction.

Tout lit­ige en rela­tion avec l’utilisation du site Le temps d’écrire est soumis au droit français. Il est fait attri­bu­tion exclu­sive de juri­dic­tion aux tri­bunaux com­pé­tents de Paris.

11. Les prin­ci­pales lois concernées.

Loi n° 78–17 du 6 jan­vi­er 1978, notam­ment mod­i­fiée par la loi n° 2004–801 du 6 août 2004 rel­a­tive à l’in­for­ma­tique, aux fichiers et aux lib­ertés. Loi n° 2004–575 du 21 juin 2004 pour la con­fi­ance dans l’é­conomie numérique.

12. Lex­ique.

Util­isa­teur : Inter­naute se con­nec­tant, util­isant le site susnommé.Informations per­son­nelles : « les infor­ma­tions qui per­me­t­tent, sous quelque forme que ce soit, directe­ment ou non, l’i­den­ti­fi­ca­tion des per­son­nes physiques aux­quelles elles s’ap­pliquent » (arti­cle 4 de la loi n° 78–17 du 6 jan­vi­er 1978).

Rendez-Vous Découverte

Le temps d’écrire vous accom­pa­gne dans la réal­i­sa­tion de tous les sup­ports écrits pour met­tre en lumière vos activités.

Prenons ren­dez-vous en visio­con­férence pour faire connaissance 

et éval­uer vos besoins.

Le temps d’un clic et j’écris pour vous ! 

Abon­nez-vous à la newsletter !

Newslet­ter

Une source d’in­for­ma­tion utile à ne pas manquer !

Des arti­cles techniques

Des ressources pratiques

Des liens utiles

Des bons plans