Comment structurer votre article de blog afin qu'il soit lu ?

Comment structurer votre article de blog ?

Écrire des articles de blog n’est pas seulement l’apanage des « gens de l’écrit ». Aujourd’hui, c’est un bon moyen de vous faire connaitre et de faire connaitre votre entreprise pour accroitre votre visibilité sur le web et vous démarquer.

Vous avez de l’expertise dans votre domaine, vous savez que vous devez écrire des arti­cles dans votre blog mais vous ne passez pas à l’ac­tion. Voici des idées pour vous aider à struc­tur­er du con­tenu qui soit lu sur le web.

Il est vrai que de plus en plus de per­son­nes, mal à l’aise à l’écrit, pos­tent des vidéos. Ce n’est pas une oblig­a­tion et surtout si vous ne le sen­tez pas, ne le faites pas. Il sera tou­jours temps de le tra­vailler pour y penser plus tard, quand vous serez prêt.


Vous devez vous deman­der « mais que puis-je écrire ? » et « est-ce que cela va intéress­er ? ». Eh bien oui, je l’affirme, vos lecteurs seront intéressés par le fond, s’ils s’intéressent un tant soit peu à votre univers. Vous voulez des exem­ples ? Une de mes amies tapis­sières avait rédigé un arti­cle inti­t­ulé « Qu’est-ce qu’un tapissier ? » et une autre, déco­ra­trice, a écrit un petit texte « Com­ment bien vivre son con­fine­ment chez soi ». Mes clients abor­dent des sujets pro­fes­sion­nels, assez poin­tus car les sujets bateaux abon­dent sur le net.


Réfléchissez aux thèmes qui vous par­lent et qui pour­ront intéress­er vos prospects et vos clients. Vous êtes agent immo­bili­er ? Rédi­ger un arti­cle sur les dernières actu­al­ités du secteur ou bien l’histoire d’une demeure de pres­tige que vous vendez, sous forme de sto­ry­telling. Vous êtes thérapeute et pra­tiquez le shi­at­su ? Racon­tez l’histoire de cette tech­nique et ce qui vous y a amené. Vous avez un restau­rant ? Faites-nous saliv­er en nous racon­tant la nais­sance de l’une de vos dernières recettes. Vous voyez ? Les idées de man­quent pas. Le truc est de rester à l’af­fut de tout sujet qui pour­rait intéress­er votre auditoire.

Comment structurer votre article de blog afin qu'il soit lu ?

Voici quelques règles sim­ples pour commencer :


1.     Trou­vez le ton qui vous ressemble


L’important pour rédi­ger un arti­cle de blog est de trou­ver le ton qui vous ressem­ble et auquel vos lecteurs, futurs prospects puis futurs clients, vont s’identifier. Votre texte, tout comme votre entre­prise, représente votre mar­que. Il doit par­faite­ment coller à votre image et ne doit surtout pas être un copié col­lé de con­tenus trou­vés sur le web. Il doit être en out­re lis­i­ble, sans trop de jar­gon com­préhen­si­ble seule­ment par vous-même, et il doit être flu­ide et agréable à lire.


Utilisez des phras­es cour­tes et per­cu­tantes pour que votre lecteur vous com­prenne immédiatement.


Je rédi­ge par exem­ple des arti­cles pour des coachs qui ont besoin de con­tenu dynamique, infor­mant de façon suc­cincte et don­nant des propo­si­tions actionnables dans l’instant.

2.     Référencez votre contenu


Pour être iden­ti­fié par les moteurs de recherche, votre texte doit être référencé. Le but est d’apparaître dans les pre­mières lignes, sur google par exem­ple. Il existe pour cela des out­ils très faciles d’utilisation, pour véri­fi­er si vous avez util­isé les « bons » mots et à la bonne récur­rence. Je pense à https://1.fr où vous pou­vez soit ren­tr­er le lien vers votre arti­cle une fois rédigé ou bien, avant de le créer, écrire son titre ou son thème (per­son­nelle­ment je choi­sis le titre de mon arti­cle une fois que je l’ai entière­ment écrit).

3.     Soignez la forme et structurez


Vous avez la chance d’attirer des lecteurs sur votre page et il va fal­loir les retenir, sans qu’ils aient envie de fuir au pre­mier gros pavé ni à la pre­mière énorme faute d’orthographe !


Met­tez des titres, des sous-titres, des onglets, aérez, jouez avec les gras et les italiques, bref créez du vivant ! Et soignez votre orthographe je ne le dirai jamais assez ! On surfe sur des sites d’experts en tout genre et cer­taine­ment très com­pé­tents mais leurs con­tenus sont encore beau­coup trop sou­vent truf­fés de fautes et c’est vrai­ment dom­mage. D’autant plus qu’il est telle­ment facile aujourd’hui de se faire aider, que ce soit en véri­fi­ant sur des sites spé­cial­isés ou bien en con­fi­ant ses idées à un rédac­teur. Voir à ce sujet mon arti­cle La chas­se aux fautes.


Et surtout struc­turez :


—      Rédi­gez une intro­duc­tion (appelée chapô, oui vous lisez bien, cela s’écrit comme cela) : elle doit être brève et percutante

-       Faites des par­ties courtes

-       Ajoutez des pho­tos ou des images pour ren­dre le tout vivant

-       Faites du mail­lage interne en ren­voy­ant à des arti­cles que vous avez déjà écrits sur le même sujet

-       Si vous avez des astuces à partager, présen­tez-les dans des encar­ts pour éviter toute monot­o­nie.

4.     Pub­liez très régulièrement


Une fois que vous aurez acquis la tech­nique, il fau­dra pub­li­er très régulière­ment afin que votre site soit vivant.


En effet on oppose deux types de con­tenus sur un site internet :


—       Les con­tenus dits « froids », qui ne bougent presque pas : votre page À pro­pos, vos presta­tions, vos témoignages.


—       Les con­tenus dits « chauds », qui bougent en ali­men­tant votre site : vos arti­cles de blog. J’ai ajouté sur mon site la par­tie « réal­i­sa­tions » dans laque­lle je poste les travaux que mes clients me con­fient et qu’ils m’autorisent à publier.


Pub­li­er vos arti­cles et vos travaux très régulière­ment va plaire aux moteurs de recherche et ils vont vous faire appa­raître en haut des pages.


Je vous sug­gère au pas­sage de relay­er ces con­tenus sur vos réseaux soci­aux tels que Face­book (si vous avez une page pro), LinkedIn, Twit­ter, Insta­gram, etc.


Toutes ces pub­li­ca­tions vont vous per­me­t­tre de vous faire con­naître et de prou­ver votre exper­tise.

Donc je résume :


1.     Trou­vez le ton qui vous ressemble

2.    Référencez votre contenu

3.    Soignez la forme et structures

4.    Pub­liez très régulièrement


Et si vous man­quez de temps ou d’expertise en rédac­tion et souhaitez exter­nalis­er votre pro­duc­tion de con­tenu, con­tactez-moi !

Valérie Chèze, févri­er 2022

Vous êtes prêt à vous lancer ?

Oui, je prends ren­dez-vous car je veux en savoir un peu plus

Une pre­mière ren­con­tre en visio­con­férence pour faire connaissance 

et éval­uer vos besoins.

Le temps d’un clic et j’écris pour vous ! 

S’in­scrire à la Newsletter

Abon­nez-vous à la newslet­ter et recevez en cadeau mon arti­cle “Les 12 règles à suiv­re pour écrire un email pro ”