Communiquer en temps de crise

Communiquer en temps de crise

Il est important de communiquer en temps de crise. Communiquer auprès de ses employés, ses clients, ses fournisseurs, ses partenaires, ses actionnaires, ses distributeurs. Et le faire de façon efficace.

Qu’est-ce qu’une crise ?


L’étymologie du mot « crise » est très par­lante : en latin crise sig­ni­fie une man­i­fes­ta­tion vio­lente et bru­tale d’une mal­adie et si l’on remonte encore bien avant, en grec, kri­sis sig­ni­fie une déci­sion, un juge­ment, qui nous con­duit à faire preuve de dis­cerne­ment et à faire des choix.


Cet événe­ment imprévu qui vous est tombé sur la tête men­ace la survie de votre entre­prise. Les effets sont mul­ti­ples et s’enchaînent en cas­cade. Au départ vous avez paré au plus pressé : mis en place le tra­vail à dis­tance, fer­mé votre usine, votre ate­lier, votre bou­tique, mis vos employés en chô­mage tech­nique ou bien util­isé les jours de mod­u­la­tion non travaillés.


L’urgence est de ne pas céder à la panique, de pren­dre de la hau­teur et réfléchir pour mieux gér­er la sit­u­a­tion. Observ­er com­ment les autres font en ce moment dif­fi­cile est aus­si une bonne option.


Et main­tenant, songez à gér­er votre com­mu­ni­ca­tion ! Vous déclar­er en crise quand les autres ne le sont pas peut paraître dan­gereux, mais aujourd’hui, nous sommes tous dans le même bateau. C’est une péri­ode de stress pour tout le monde et vos employés et vos clients n’y échap­pent pas.


Les règles à respecter pour une com­mu­ni­ca­tion efficace

Pour qu’une com­mu­ni­ca­tion au cœur du proces­sus de ges­tion de crise soit effi­cace, il faut respecter cinq règles :


—       ne com­mu­niquez pas pour com­mu­ni­quer : le prin­ci­pal objec­tif que vous devez garder à l’esprit est de don­ner des nou­velles de votre entre­prise et ras­sur­er vos inter­locu­teurs. Même si vous êtes dans l’incertitude la plus totale quant à l’avenir, dites sim­ple­ment que vous êtes là, que vous pensez à eux et quels sont vos com­bats du moment.


—       soyez sincère. Une com­mu­ni­ca­tion effi­cace et vraie est basée sur l’émotion. Soyez trans­par­ent et don­nez le max­i­mum d’informations. Prenez le temps de réfléchir à une com­mu­ni­ca­tion des­tinée à garder le lien. C’est vital pour votre entreprise.


—       ne cherchez pas à copi­er ni à appli­quer des recettes de com­mu­ni­ca­tion toutes faites : ajustez votre com­mu­ni­ca­tion à votre sit­u­a­tion en util­isant les mots qui vous cor­re­spon­dent, que vous utilisez habituelle­ment et dans lesquels votre inter­locu­teur vous reconnaitra.


—       com­mu­niquez rapi­de­ment avant que d’autres le fassent à votre place et mal pour le coup. Rien n’est pire que des rumeurs. Un mau­vais buzz peut ruin­er votre réputation.


—       choi­sis­sez vos canaux de com­mu­ni­ca­tion : utilisez ceux sur lesquels vous êtes le plus à l’aise. Si vous êtes présents sur les réseaux soci­aux, postez mais soignez votre ton et vos mots. Si vous avez envie d’envoyer des mails, faites-le. Si vous avez des liens de con­fi­ance avec un jour­nal­iste, con­tactez-le pour faire un petit reportage qu’il dif­fusera dans la presse locale, presse écrite ou télévi­sion. Évitez les dis­cours alarmistes et la sur-communication.

En un mot, bien com­mu­ni­quer se jouera dans le choix de vos mots autant que dans celui de vos visuels, qui devront être adap­tés à chaque canal choisi. Pensez à votre image et en cette péri­ode de con­fine­ment, écrivez un mes­sage por­teur d’espoir, restez tou­jours posi­tif et n’oubliez pas, votre réseau aime avoir de vos nou­velles en toutes cir­con­stances !

Valérie Chèze, mars 2020

Vous êtes prêt à vous lancer ?

Oui, je prends ren­dez-vous car je veux en savoir un peu plus

Une pre­mière ren­con­tre en visio­con­férence pour faire connaissance 

et éval­uer vos besoins.

Le temps d’un clic et j’écris pour vous ! 

S’in­scrire à la Newsletter

Abon­nez-vous à la newslet­ter et recevez en cadeau mon arti­cle “Les 12 règles à suiv­re pour écrire un email pro ”